> Mag > Musique > Mildlife, soirée groove au Brise Glace

Mildlife, soirée groove au Brise Glace

dimanche 5 juin 2022 par Anatholie photographe , rédacteur CC by-nc-sa

Compte-rendu

Jazz ? Mais pas que. Disco ? un peu. Funk ? Affirmatif. Electronique ? Aussi. Et même de la flûte, mais pas de pipeau : avec Mildlife, on plonge dans un irrésistible groove psychédélique concocté par quatre australiens inspirés.

Ici pas question d’alignement de synthés façon Kraftwerk - qui est pourtant manifestement une référence : on dialogue entre instruments, avec Adam Halliwell alternant entre flûte et guitare électrique, Kevin McDowell combinant voix éthérée et synthé et Tom Shanahan faisant claquer des riffs à la basse sur les rythmes implacables du batteur Jim Rindfleish.

Un mélange des genres redoutable d’efficacité, qui fait danser le public en quelques minutes sur des morceaux sachant prendre le temps de monter en puissance et laisser place à l’improvisation (dont un solo d’anthologie de Rindfleish à la batterie), de « The Gloves Don’t Bite » à « Automatic Phase II » en passant par « Im Blau« (beau clin d’oeil au krautrock !), « Vapour » ou « How Long Does It Take ? ».

JPEG - 395.7 ko
Mildlife - Brise Glace@Annecy, mai 2022
© Anatholie Music Photography

L’enthousiasme des réactions entre les morceaux et au moment du rappel est sans ambiguïté : pari gagné pour le Brise Glace et tout ceux venus découvrir ce groupe très prometteur un mardi soir de mai.

Mildlife, un groupe à suivre de près et, en attendant une prochaine tournée en France, à retrouver sur leur album Live from South Channel Island, enregistré pendant la pandémie pour conjurer la frustration de ne pas jouer devant un public et sorti fin avril.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.