> Mag > Musique > Paul Personne

La Belle Électrique

Paul Personne

samedi 4 décembre 2021 par Florence Cavagnat CC by-nc

Mon ticket date du 13 novembre 2020 alors c’est vous dire comme on est heureux d’en être. Juste la promesse d’une bonne soirée. Paul Personne, le blues rock à la française, « Ça va rouler, ça va rouler ce soir ». Pari tenu !

Je ne vais pas vous la faire trop longue, imprégnez-vous des photos de Seb.

Une intro, trois musiciens et l ’homme à la Gibson arrive sur scène.
Applaudissements.
C’est le début d’un excellent concert autour des compos de son non-moins excellent dernier album, Funambule ou Tentative de survie en milieu hostile avec des solos impressionnants, des riffs, du blues, du texte.


JPEG - 270 ko
Paul Personne
© Sébastien Cholier

Virtuosité et modestie... Il y a aussi de la place pour ces trois compères, Guillaume Destarac à la batterie, Florian Pons à la basse, Florian Robin aux claviers.

Dans la salle, le milieu n’est pas hostile, juste masqué. Ça doit être spécial d’être en face d’une foule à tête de canard.
En clin d’œil, le titre « Comme un étranger »
« N’oublie jamais ton masque, Chaque fois qu’tu sors dans la rue ... »

« Karma », « Les Dégâts », « Les Autres », « Chez Moi », « Blessures », « Danse »
Ça fait un bien fou de partager un milieu pas hostile ce soir, et s’y ajoute l’incontournable« Barjo land » de 1988 et le petit sourire de Paulo lorsqu’il nous joue « Me soigner ... le bourdon
Qui parasite mon arrière fond …. »

Trois rappel, la salle est conquise.
Merci Paulo, pour ce temps, unique et éphémère,
suspendu à un fil, Funambule.

la Belle Electrique Grenoble le 2 décembre 2021. Photos par Sébastien Cholier

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.