> Mag > Musique > Quand un éléphant parle

Quand un éléphant parle

lundi 15 novembre 2021 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

précedemment

Elefant Talk est un duo rock (chant ­basse + batterie) original et créatif qui vaut le coup d’être écouté.
En concert au Brin de Zinc le 31 octobre, Elefant Talk a brillé de mille feux et a conquis le public !

Duo de musiciens issus de Savoie, Elefant Talk fait partie des projets musicaux les plus intéressants de Chambéry. Composé de Gaby Vegh (chant et basse) et Seb Necca (batterie), Elefant Talk réussit à sonner comme un groupe au complet, et cela s’explique par plusieurs choses dont on va parler.

Le concert commence. La première partie, Hunters, est un groupe de jeunes musiciens qui proposent une musique rock metal. C’est efficace, on sent déjà une bonne base pour progresser par la suite. La relève est en route, le rock metal est toujours d’actualité.

La salle est déjà dans l’ambiance et prête à accueillir Elefant Talk. Le duo a sorti son premier album en mars, et on aura donc l’occasion de l’écouter en live ce soir. Présenté sous l’étiquette du style stoner rock, Elefant Talk s’inspire de divers courants du rock et du metal. Les influences sont variées allant de Led Zeppelin à Rage Against The Machine tout en passant par Queens Of The Stone Age et Royal Blood.

JPEG - 147.7 ko

© KOMYFO Studio

Gaby est à la basse et au chant tandis que Seb s’occupe de la batterie. À deux, ils réussissent à avoir un son de groupe complet en touchant toutes les principales fréquences et en assurant mélodie, harmonie et rythme.
L’interaction entre basse et batterie est au top, on sent que les musiciens se connaissent bien et ont l’habitude de jouer ensemble depuis longtemps. Le style de Seb est technique et efficace sans tomber dans la démonstration, c’est toujours au service de la musicalité des morceaux joués, une puissance rythmique avec quand même pas mal de subtilités et des arrangements intéressants.

Gaby quant à lui se consacre au chant et à la basse. Musicien polyvalent, il a une voix qui lui permet de chanter en lead ou en chœurs dans de nombreux projets musicaux, on pouvait déjà le voir dans Gnô entre autres. Ici, la particularité vient de la basse qui assure à la fois son rôle habituel mais en plus le rôle d’une guitare... Et cela grâce à sa conception : Gaby joue sur de la basse à 8 cordes, plus précisément 4 paires de cordes doublées (l’une pour la basse, l’autre pour la guitare), ce qui lui permet de sonner comme deux instruments différents à la fois. Evidemment, ce type d’instruments n’est pas courant, et il s’agit de l’œuvre d’un luthier, Laurent Huchard. De plus, les progrès dans le matériel proposant des effets et des simulations d’amplis permettent d’avoir un son massif et puissant avec un rendu précis pouvant simuler des amplis basse et des amplis guitare en même temps.

Concernant la set-list, elle fait bien-sûr la part belle au premier album éponyme d’Elefant Talk. Le duo au son pachydermique transcende en live la musique enregistrée en studio, on a droit à un concert où on écoute des compositions rock de qualité qui sont originales et personnelles, les influences sont bien digérées. En plus de tout ça, quelques reprises bien senties avec là aussi une vraie touche perso, et pour finir un medley rendant hommage au rock et au metal.
Le public a répondu présent et a été conquis de bout en bout. La formule efficace et originale d’Elefant Talk est prometteuse et mérite d’être écoutée sur album et sur scène !

(Merci à KOMYFO Studio pour l’autorisation d’utiliser ses photos ! Toutes les photos y compris celle qui fait emblème de l’article ont pour crédit : © KOMYFO Studio)

ELEFANT TALK - Pachydermik (Official Video)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.