> Mag > Musique > Une nouvelle reine pour la guitare ?

Une nouvelle reine pour la guitare ?

jeudi 22 juillet 2021 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Lari Basilio, guitariste brésilienne, est partie aux USA et s’impose de plus en plus dans le monde de la guitare qui est pourtant assez masculin. Cette musicienne a tout pour entrer dans la cour des grands noms de la guitare : une grande musicalité, une maîtrise de l’instrument, un son sublime, et surtout de belles compositions !

Présentation de Lari Basilio

Lari Basilio est très tôt plongée dans la musique dans un environnement où celle-ci est bien présente. Originaire du Brésil, elle se fait d’abord progressivement connaître dans son pays avant de partir aux USA.
Elle enregistre notamment là-bas son album Far More avec une équipe de choc qui a joué avec beaucoup de grands artistes : Vinnie Colaiuta (batterie), Nathan East (basse), Greg Phillinganes (claviers). Cerise sur le gâteau, deux invités de prestige apparaissent sur l’album : le guitariste Joe Satriani, et la chanteuse Siedah Garrett.

Lari Basilio réussit à combiner maîtrise de la guitare et grande sensibilité dans son jeu, tout en proposant des compositions variées avec des influences de musiques occidentales et de musiques latines et brésiliennes.
A l’écoute de son album Far More ou d’autres compositions de Lari, on n’a pas l’impression d’écouter un énième album ou morceau de guitare instrumentale où la guitare déboule à toute vitesse avec une section basse/batterie ressemblant à une boîte à rythmes basique servant de simple faire-valoir.
La variété des influences musicales, l’importance primordiale donnée à la mélodie et à l’émotion, le jeu au médiator et aux doigts pour un beau toucher, tout cela donne des compositions de qualité où la musicalité prime avant tout.
On oublie presque la virtuosité à la guitare en écoutant les compositions où le travail d’arrangement est particulièrement chiadé avec des parties de guitare, basse, batterie et claviers de très belle facture, et un très bon son digne d’un grand studio comme celui où a été enregistré l’album.

JPEG - 68.7 ko

Faisons un petit tour à l’écoute de l’album Far More...

On commence avec « Glimpse of Light », ça monte progressivement avec quelque chose de plutôt rock mais avec du groove... En invité sur le morceau, Joe Satriani qui apporte sa patte... Morceau sympathique pour débuter tranquillement l’écoute.
« California Waves » se veut encore plus beau et mélodique, on redescend le tempo, c’est classe, et ça monte en musicalité...
« Not Alone », un des sommets de l’album avec cette superbe ballade... Guitare mélodique, tous les instruments au service de la musique avec de beaux arrangements...
« Man In The Mirror », seule reprise (et seule chanson) de l’album, morceau connu de Michael Jackson... Avec comme invitée au chant Siedah Garrett qui a longtemps collaboré avec the King of Pop... Une belle version de cette chanson...
« Far More », un autre sommet de l’album dans un registre où Lari excelle, la ballade instrumentale qui monte crescendo en intensité...
« A Million Words » est bien rock, teinté de soul, groove, et musique brésilienne, le tout en électrique...
« Redeemed » est plutôt calme, mais ça monte en tempo et en intensité à la fin avec la guitare qui se fait plus électrique... Très belles harmonies apportées par les claviers...
« Violet » revient à quelque chose de plus rock et rythmé... Un des sommets de l’album là-aussi, avec toutes les qualités de Lari au niveau de la guitare.
« Sempre Comigo » finit plus acoustique avec un hommage aux origines brésiliennes de Lari.

Au final, un album essentiellement instrumental, mélodique et classieux, très agréable à l’écoute avec quelques grands moments musicaux. C’est de grande qualité, ni trop long ni trop court (36 minutes), on aurait même pu y ajouter un ou deux morceaux sans que ça lasse... On sent une constance dans la musicalité, un album assez égal tout au long de l’écoute, mais j’ai trois morceaux en préférence : « Not Alone », « Far More », « Violet ». Un bel album que tout le monde peut écouter.

Lari Basilio - Violet (Far More Album)
I’m thrilled to join the @Ibanez Guitar Family !
Violet - Composed and Arranged by Lari Basilio. Guitars : Lari Basilio,Drums : Vinnie Colaiuta, Bass : Nathan East, Keys : Greg Phillinganes. Video directed by Eduardo Orelha

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.