> Mag > Musique > Une nuit à Paris

Une nuit à Paris

dimanche 12 décembre 2021 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Jean-Marie Ecay, Hadrien Féraud, Yoann Schmidt : quand trois fines gâchettes de la fusion jazz se rencontrent, ça peut être magique. Et ça a été le cas ! Musicalité hors du commun pour le trio, welcome in Paris ladies and gentlemen !

Mercredi 17 novembre 2021, Paris... 21h30... Club de jazz : le Baiser Salé, dans la rue des Lombards...
Au programme : Jean-Marie Ecay (guitare), Hadrien Féraud (basse), et Yoann Schmidt (batterie)... Jean-Marie Ecay Project "Electric Trio"...

De la bonne musique, il n’y a rien de mieux pour éclairer un mois de novembre morne et froid ! Chacun des musiciens du trio est un spécialiste et virtuose reconnu sur son instrument. Les musiciens ont déjà joué ensemble à plusieurs reprises, donc on peut s’attendre à un vrai son de groupe.

La soirée se déroule en trois sets... Le répertoire tournera autour de différentes compositions de Jean-Marie Ecay ("les incontournables de Jean-Marie Ecay" ?), et pourquoi pas différents standards et d’autres compos... et surtout de l’impro, du jazz quoi !


JPEG - 120.1 ko

Le premier set permet une belle entrée en matière, et cela va crescendo. Entre compos, impros et différentes citations musicales, le ton est donné, et les musiciens montent en intensité !
Le deuxième set continue sur la lancée du premier avec notamment quelques surprises comme un morceau récemment composé par Jean-Marie Ecay, mais pas encore joué en live...
Le troisième set va conclure la soirée en apothéose avec toujours le même programme entre compos et impros, et notamment une belle composition d’Hadrien Féraud qui montre bien qu’il n’est pas seulement bassiste virtuose mais aussi compositeur de talent...
À noter quelques problèmes techniques (ampli guitare) à la fin du concert, mais les musiciens en ont profité pour pousser le son et faire une reprise de Deep Purple... Cela montre aussi la polyvalence et les capacités d’adaptation de chacun !

Entre jazz, rock et blues, la musique jouée rend honneur à la fusion, avec quelques apports de funk et reggae entre autres, la soirée a été réussie avec un trio qui joue avec de belles interactions, des compos et impros de qualité, des solos partagés entre tous les musiciens, une bonne ambiance, de la complicité, de l’humour (Antonio Sánchez, si tu nous lis...). Et Jean-Marie Ecay s’est presque mis au chant d’ailleurs ce soir ! Bientôt la chorale de Jean-Marie Ecay ?

Pour résumer : bravo les cagnards !

Trio Jean-Marie Ecay/Hadrien Féraud/Yoann Schmidt
Extrait du concert du 17 novembre 2021 au Baiser Salé (Paris)
Jean-Marie Ecay : guitare, Hadrien Féraud : basse, Yoann Schmidt : batterie
Extrait de la composition "You" (compositeur : Hadrien Féraud)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.