Accueil > Les auteurs > Anne Emeraud

Anne Emeraud

Articles de cet auteur (21)

  • Fort puissant et sans coquille !

    Musique

    Comment  prendre,  approcher  un album, un groupe ou un artiste ? C’est la question que je me suis posée lorsqu’on m’a proposé d’écouter le dernier EP d’Oyster’s Reluctance, Insignificant pour une chronique, ici-même : La musique du groupe me plaît, néanmoins, je ne suis pas spécialiste de ce genre musical et pas mal d’hésitations ou de questions naissent de l’écoute de l’album.
    Tom Pao, chanteur du groupe a accepté d’aider ma chronique de jeune novice en apportant quelques réponses. Et merci à lui !

  • Bror Gunnar Jansson, du blues couleur noir

    Musique

    C’était en 2014, ou quelque chose comme ça. De loin, j’avais entendu ce truc caillouteux, de son de sécheresse, d’aridité. Je ne l’ai pas vraiment lâché et en avril dernier, il a remis ça.
    Arrêtez tout et écoutez : Bror Gunnar Jansson est en concert le 17 novembre à la Cave à Musique, à Mâcon.

  • Rodolphe Burger...Happy providence en or ?

    Musique

    Avant toute chose, être honnête : j’ai vu 2 fois Rodolphe Burger en trio, il y a quelques années et ces concerts font partie des plus importants de ma vie. Le 19 mai dernier, j’ai recommencé : je suis allée le voir à l’Usine à Gaz, à Nyon, bien consciente de ma tendresse crasse pour sa musique, sur un fond de vigilance et d’inquiétude...

  • Blick Bassy

    Musique

    Le 25 novembre dernier, le Quai des Arts, à Rumilly accueillait Blick Bassy et ses musiciens en concert, dans le cadre de la tournée sur l’album Akö, sorti chez le toujours cosmopolite label No Format en 2015, dont les albums sont toujours surprenants.

  • Elysian Fields, chaud et lumineux...

    Musique

    Le 28 mai touchait à sa fin la Suffragette Week organisée par la Tannerie à Bourg. Une semaine de débat, concerts, diffusion de films ; une semaine « dédiée à l’expression et la lutte des femmes ».
    Le 28 mai dernier, Elyisan Fields jouait à la Tannerie.

  • Otis Taylor

    Musique

    Le lundi 21 mars dernier, j’ai fait un baptème de concert blues.
    En tous cas, c’est ce que je me dis, parce-que voir Otis Taylor alors qu’on n’est pas spécialement portée sur ce genre de musique constitue pour moi une excellente porte d’entrée... que j’ai bien envie de laisser grande ouverte.

plus ancien

Lui écrire

Envoyer un message