> Mag > Musique > 22, r’v’la les Sloks !

22, r’v’la les Sloks !

mardi 9 novembre 2021 par Tom Rad-Yaute CC by-nc

précedemment

Nos chouchous garage-punk turinois reviennent avec A knife in your hand, nouvel album de rock n’roll expressionniste et disjoncté.

Toujours aussi malsains et borderline, ces Sloks, et toujours aussi bons. Le premier album, Holy motor, avait marqué les esprits -– bon, le mien, en tous cas — au fer rouge de son rock garage primitif et incandescent et ce second LP, toujours chez Voodoo rythm, reprend fidèlement la formule.

Entre l’intro garage « Dillinger » et « Last grave », ballade bluesy lugubre qui clôt le disque, ce sont neuf brûlots tous plus chauds les uns que les autres.

À peine note-t-on quelques variations –- l’ajout d’un orgue lugubre ici, un son un peu plus clair là –- que la folie reprend immanquablement le dessus. Chaque morceau finit en écumes de distorsion dévastatrice, en rugissements désespérés et vengeurs de la tigresse Claudia Ivy à travers des halos de réverbération flippante, quand ils ne commencent pas directement en mode épileptique -– riffs sur deux notes, répétitions ad nauseam qui valent parfois au groupe l’adjectif no-wave ou carrément amélodique sur « Burn baby burn », avec ses airs de noise psychopathe à la Arab on radar.

Bref, le saint moteur du primitive turbo garage punk tourne à plein régime et gare à tes fesses si tu le croises sur la route.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.