Accueil > Les auteurs > Tom Rad-Yaute

Tom Rad-Yaute

Tom Anel

La Roche sur Foron

Articles de cet auteur (77)

  • Les divagations de Mademoiselle plume rouge

    Musique

    « Enfin ! » C’est ce qu’on se dit à l’écoute de Junkie movie music, premier album du duo suisse Mademoiselle Plume Rouge. Enfin un groupe dont la musique laisse de côté les formules –- aussi post- soient-elles –- et ose s’aventurer vers quelque chose de radical et de nouveau. Sombre et théâtrale, elle emprunte au jazz un groove lancinant et à la musique contemporaine des développements inédits saisissants. Pour prolonger et explorer ce choc esthétique, il fallait bien une interview. Ce fut chose faite lors du vernissage de l’album à Urgence disk, durant lequel Stéphane "Povitch" Ausburger (guitare) et Frédéric Minner (saxophone, basse) ont répondu à mes questions. Merci à eux.

  • Son of Buzzi, de la guitare et du silence aussi

    Musique

    Publiée en mars 2022, Die hand der Riesin est la dernière en date d’une série de cassettes du projet solo zurichois Son of Buzzi. Confectionnée à la main de la manière la plus simple et la plus artisanale qui soit, à l’image du dessin d’enfant qui orne la pochette, elle documente pas à pas une exploration très personnelle et lumineuse de la guitare.

  • Outblinker : le rock d’après le rock au Brin de Zinc

    Musique

    Quoi ? Outblinker passe au Brin de Zinc ? Lundi ? Outblinker ? Le groupe post-rock écossais ? Décidément, ce Brin de Zinc nous réserve de bonnes surprises. Quelle aubaine au milieu de cet été plombé où, qu’on ait fui quelque part sur les plages ou qu’on se traîne hagard dans sa ville désertée, on grille tous comme des rats !

  • Less aux Tilleuls : les bad boys du noise-rock étaient de sortie

    Musique

    Après un premier enregistrement au son ravageur et particulièrement avantageux, le passage du trio noise-punk à Annecy était attendu de pied ferme. Leur set ultra physique et abrasif à souhait n’a pas manqué d’arguments. Solide !

  • Sloks, au coeur du rock’n roll brûlant

    Musique

    L’amitié franco-turinoise fonctionne toujours. Et Thee Sweeders, hérauts locaux du garage rock transi, invitaient une fois de plus au Bistro des Tilleuls le trio de primitive rock’n roll le plus frappadingue des Alpes : j’ai nommé Sloks. Grosse suée et concert mémorable à la clé, ça va de soi !

  • Jean-Benoît Godefroy, du minimalisme dans le dessin

    Arts

    Jean-Benoît Godefroy est un graphiste chambérien, il a notamment réalisé des pochettes de L’Orchidée cosmique ou de projets tournant autour de l’association noise locale Radiation. Les dessins exposés à la Base du 20 juin au 21 juillet sont produits en marge de cette activité. Une autre façon, plus artisanale et plus libre peut-être, de se confronter au blanc de la page, d’habiter l’espace avec formes et couleurs.

plus ancien

Lui écrire

Envoyer un message