> Mag > Musique > Tempête magnétique en vue

Tempête magnétique en vue

mardi 7 décembre 2021 par Tom Rad-Yaute rédacteur CC by-nc-sa

Chronique

Convulsif, formation atypique — basse/batterie/violon/clarinette — et auteure d’un métal futuriste sidérant, sera en concert le 19 janvier prochain à Cave 12, à Genève. Retour sur Extinct, leur dernier LP paru sur Hummus records, à cette occasion.

Toujours se méfier de ce qui est estampillé métal ou affilié et qui vient de Suisse, ils ont une tradition d’excellence dans le genre. Le nom de Convulsif ne cessait de revenir – que ce soit dans la programmation de Cave12 ou dans celle de l’excellente asso Drone to the bone (que la nostalgie finira par rendre mythique) – mais ce n’est qu’avec ce cinquième album que je les découvre vraiment.
Ça fait un bout de temps que des groupes pratiquent ces musiques tout en les faisant sortir du format rock pour les emmener sur des terrains beaucoup plus ambitieux, un peu comme si elles étaient entrées dans une période de maturité. Morceaux dépassant régulièrement les dix minutes, influence des musiques jazz ou contemporaine parfois, croisements audacieux. Comme leurs collègues de label, HEX, Convulsif est de cette trempe-là.


JPEG - 574.1 ko

Chez Convulsif, c’est un violon et une clarinette basse qui font face au traditionnel basse-batterie et qui, autour d’un axe rythmique féroce, sculpté, volontiers répétitif et minimaliste, déploient leurs figures. En ouverture de l’album, « Buried in one » fait ainsi défiler des plages bruitistes dans une sorte d’écriture syncopée vraiment frappante, tandis que les notes tenues de « Five days of open bone » viennent s’enrouler sur une basse aux aguets dans une montée presque post-rock -– mais, chez Convulsif, le post-rock vient se fracasser sur une vague furieuse où le quatuor fait la démonstration de toute la brutalité dont il est capable.
La machinerie atteint des dimensions franchement strato­sphériques sur le tournoyant « The axe will break ». Aussi bien, Convulsif ne dédaigne pas pour autant le format coup de poing comme sur « Feed my spirit side by side » où la basse et ses coups de butoir rythmés comme des frappes de boxeurs sont à l’honneur, ni les dingueries hybrides, les rythmiques monstrueuses et concassées qui finiront par se destructurer tout à fait de « Torn from the stone » et « Surround the arms of revolution ».
On pense tout à tour à John Zorn, à Noxagt, à Morkobot.

Dans ce théâtre fracturé, le groupe se montre totalement maître des temporalités qu’il impose, tantôt déployées à l’infini, tantôt brutalement repliées sur elles-mêmes, comme au coeur d’une décharge de foudre. Un champ de perturbations magnétiques fascinant dans lequel il était grand temps d’entrer.

Convulsif, « Extinct » LP (Hummus records)

Chronique initialement publiée par le blog Rad-Yaute en novembre 2020 (https://rad-yaute.com/).

Photo d’emblème ©Joëlle Grobéty

  • Convulsif :
    le mercredi 19 janvier 2022 à 21h30 Cave 12, Genève

    Doom, noise, grind metal

    Portes 21h

Convulsif - Torn From The Stone (official video)
Bonus track taken from Convulsif’s fifth album "Extinct" out October 23th 2020 on Hummus Records. The track is available digitally and physically only as a 7’’ vinyl bundled with a limited vinyl version of "Extinct". free album download (from release date) - www.hummus-records.com

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.