Accueil > Les auteurs > Olivier Dutertre

Olivier Dutertre

Olivier Dutertre

Membre depuis le 8 août 2016.

Articles de cet auteur (110)

  • Le retour de l’apôtre

    Cinéma

    Véritable coup de cœur des chroniqueurs pour l’édition 2013 du Festival d’Annecy (le texte de l’époque est repris ci-dessous), le film n’avait pas bénéficié de sortie en salle en France.
    L’occasion de la projection du film en plein air durant cette édition 2022 du festival est donc inespérée, et vous permettra de découvrir un petit bijou d’animation en volume, avec une ambiance gothique à souhait, et une technique virtuose des décors et de l’animation de poupées [1]

  • Ha, un shot de Shériff

    Musique

    C’est dans la cadre de la programmation Ha la belle saison, chapeautée par le Théâtre de la Colline et le Brise-Glace, que le public a pu retrouver le plaisir des concerts en plein air, aux haras d’Annecy pour trois soir consécutifs . Moment de plaisir partagé avec les artistes, qui —plus encore que le public— doivent retrouver leurs marques, après une période sans rencontre avec le public.

  • Le rock au pied des pistes de Chartreuse

    Musique

    Belles conditions le 23 février dernier pour la première édition de Wint’R’Ruines, le pendant hivernal du Rock and Ruines. L’événement est parvenu à réunir pour le public de locaux et de vacanciers-skieurs la neige, le soleil, le rock (et la bière). Que demander de plus ?

  • Virus tropical

    Cinéma

    Récit familial et intime de Power Paola, scandée par la bande son de son adolescence, Virus tropical après être sorti en 2013 sous forme de bande dessinée a finalement été portée en cinéma d’animation, en lice pour le festival d’Annecy 2018.

  • Anomalisa

    Cinéma

    Au survol du programme, le nom de Charlie Kaufmann a attiré mon attention. Ce scénariste est connu pour être à l’origine d’intrigues complètement folles et pleines de ressorts surprenants (Dans la peau de John Malkovitch,Eternal sunshine of the spotless mind). C’est ce qui m’a incité à découvrir ce programme de 2015, qui m’aurait échappé sinon.

  • Premières impressions 2018

    Cinéma

    Petite sélection personnelle de ce qui m’a marqué dans la première sélection de courts métrage. Une fois encore l’occasion de constater le talent et la capacité de l’animation de traiter de l’intime ou de sujets burlesques. La semaine demarre de belle manière.

plus ancien

Lui écrire

Envoyer un message